Les services : un poids important dans l’économie

Les biens matériels et les biens immatériels mis sur le marché représentent respectivement les produits dont les  biens et services contribuant au développement économique d’un pays en général ou d’une société en particulier.

les-biens-materiels.jpg

Il ne faut pas sous-estimer les services malgré leurs caractéristiques incorporelles car ils font partie intégrante de la vie des individus et fournissent un poids important dans l’économie.

Comment se définit un service ?

Nombreuses sont les manières pour définir un service. D’abord, tout le monde le met en opposition au bien palpable et visible, car il n’est pas tangible, car il n’est pas stockable comme le bien.  Certains chercheurs le définissent  comme une aide provoquée par l’individu qui la reçoit. Cette définition incite certains rapports entre un prospect et un prestataire ainsi que les modalités  pour ce faire. Le prospect veut confier une tâche dont il ne peut ou il ne veut pas faire lui-même, à un tiers qui va lui fournir les services nécessaires pour cette tâche. Il doit y avoir un certain degré de confiance entre les deux parties. Le marketing de service implique le management de la confiance de la clientèle et la manière de conserver celle-ci.  En outre, il s’agit de distinguer le service payant  par rapport à celui à but non lucratif. Les services payants sont appelés services marchands comme celui d’un coiffeur, d’un consultant, etc. qui dégage un profit  sur la base de la rémunération. A l’opposé, il y a le service non-marchand fourni en général par l’Etat ou par des associations  déterminées par ISBLSM

Les caractéristiques des services

Les services sont immatériels dont il est quasi-impossible d’en constituer des stocks comme on en fait avec les biens matériels.

leconomie.jpg

Les services sont dits intangibles. Trois principaux services peuvent être énumérés dont (i) les services aux particuliers tels que la restauration, la coiffure, l’hôtellerie, l’école, les universités, etc. ; (ii) la promotion  en faveur de la communauté, telle que les agences immobilières, etc. ; et (iii) les services destinés aux entreprises, entre autres les recherches et développement, les consulting, etc.  Tout service gratuit ou quasi-gratuit ne génère pas directement de richesse, mais plutôt de bien-être et sont à la charge de l’administration et des associations à but non lucratif. Tout autre service est payant et doit engendrer des avantages palpables directement.